• w-tbird
  • w-facebook

Astrologie Analytique® marque déposée.

Sylvain Pech, Astrologue-Conseil, Formateur et Conférencier.   copyright 2019/

 

 

 

L'astrologie et la connaissance de nos rythmes intérieurs

L'un des fleurons de l’astrologie est sa connaissance des cycles.

C’est par elle, en effet, que l'on peut comprendre les changements

qui sont en train de s’opérer, naturellement, à l’intérieur d’une personne.
Cet éclairage permet de poser les enjeux du moment, de transformer

ou d’abandonner les attitudes inadaptées, d’aller dans le sens du courant

intérieur, bref d’utiliser les changements pour grandir.​
Il existe deux catégories de cycles : les cycles dits «génériques»,

(nommés ainsi parce qu’ils concernent chacun d’entre nous en tant

que membre du genre humain), au premier rang desquels se place

celui de Saturne, utilisé par les  Anciens pour déterminer les grands

âges de la vie, et  les cycles dits «personnels», concernant chacun

dans sa spécificité, en fonction du thème établi selon la date, l’heure

et le lieu de naissance. Ces cycles personnels, de la plus haute importance

pour comprendre les bouleversements qui peuvent nous advenir, nous

invitent toujours à réaliser les promesses contenues dans notre potentiel

de naissance.
Par l’étude des cycles, nous sommes amenés à relativiser notre liberté face

à l’intention mystérieuse de la Vie en nous et  à nous couler dans la grande Loi de Nature qui nous dirige et nous conseille, pour peu que nous y soyons réceptifs.
L’Astrologie, ce livre de nature, nous permet ainsi de percevoir l’intelligence à l’œuvre dans l’Univers et en nous-mêmes, les deux, par analogie,  étant indissociables.
Dès lors, prendre appui sur les changements, utiliser leurs énergies permet d’avancer les yeux ouverts dans la réalisation  de notre œuvre propre, alchimique, essentielle.

Quelques moments du cycle générique de Saturne, de 30 à 44 ans

Avec Saturne, la question est de se construire en tant qu’être social, ce qui suppose d’accepter et d’intégrer les cadres existants, de se définir face aux autres en prenant ses responsabilités.

​                                                                        • 30 ans​
                                                                     
   C'est le début de l'âge adulte, astrologiquement parlant : il est question
de  quitter le projet

                                                                        familial, les tuteurs de son éducation, pour​​ se lancer dans la vie avec sa propre

                                                                        dynamique.   

                                                                        Pour les anciens Romains, on devenait "junior", à cet âge, après avoir été "adolescent"

                                                                        jusqu'alors.



                                                                       • 33 ans environ
                                                                        L'impulsion initiale des 30 ans pousse souvent à remettre en question sa vie                                                                         professionnelle, relationnelle ou familiale, car le temps est venu de préparer un futur pour soi - et non pour satisfaire les attentes des parents, par exemple.
Temps de réorientation donc, demandant dans les années qui suivent à se former, se cultiver, se donner les moyens de sa "politique" future.



36-37 ans

C'est un temps de confrontation avec le monde , de mise en place de ce qui sera un métier par lequel on se sentira exister, qui correspondra à ses propres aptitudes. C'est aussi, souvent, un temps de crise dans le couple, demandant à changer de mode relationnel. A cet âge, on a l'occasion de "faire ses preuves", de s'engager dans une voie bien définie, qu'elle soit professionnelle ou relationnelle.



• 40 ans environ

Se pose à cet âge la question du sens de la vie, et de la relativité de la réussite professionnelle,

qui survient généralement dans une période où l'on est grandement sollicité par le travail..

Temps de réorientation vers un futur qui prendra en compte  l'essentiel de ce que l'on veut.

Les années qui suivront amènent à faire le tri dans sa vie , en se débarrassant des attitudes

inadéquates et en conservant celles qui reposent sur sa propre essentialité.



44 ans environ

Epoque charnière de l'existence, que l'on peut considérer comme la plénitude ​de l'âge adulte,

avec l'apparition en soi d'une toute nouvelle aptitude, d'essence spirituelle, consistant à prendre

en compte la différence fondamentale des autres, à collaborer avec eux, chose qui ne va

évidemment pas de soi et suppose un cheminement personnel...  En même temps, l'énergie

vitale commençant à décliner, il se peut que l'on s'en sente déprimé et que l'on cherche à se

rassurer en revivant une seconde flambée d'adolescence. Pour les anciens Romains, on

devenait "senior" à ce moment-là, apte à exercer les  plus hautes responsabilités sociales.





Exemple de moment-clé dans un cycle personnel : la  conjonction de Pluton au Soleil natal

(Passage d’une planète lente sur un point sensible du thème natal, signifiant le commencement d’une « nouvelle vie »  pour les personnes nées entre  le 1er et le 5 janvier.)

Vous vivez depuis déjà de longs mois une crise de mutation extraordinaire qui met à bas tous vos repères antérieurs et vous sollicite dans vos ressources les plus profondes, les plus insoupçonnées. Cette crise met certainement en jeu des situations  relationnelles compliquées, où le non-dit est de règle.
Vos choix de  vie antérieurs, vos projets se trouvent radicalement remis en  question, et vous ne savez plus où vous en êtes, ni à qui vous confier. Votre dynamisme en a pris un coup et le souci vous taraude, vous perturbant dans votre sommeil. Ne cédez pas au découragement  pour autant : vous êtes simplement entré dans le laboratoire de la  transmutation. Et si vous ne reconnaissez plus votre vie, si vos  certitudes, vos habitudes ne sont plus qu’un souvenir d’un autre  âge, d’une autre planète, ne vous en affolez pas trop : ce qui vous  arrive est inscrit dans l’évolution de votre nature, et vous avez en  vous tout ce qu’il faut pour vous en tirer.

Il serait inadapté de vous lancer dans des actions  volontaristes, d’élaborer des stratégies rationnelles, structurées,  pour garder une certaine maîtrise de la situation. Ne cherchez pas à maîtriser quoi que ce soit, car cela ne marchera pas très bien.  Laissez-vous plutôt enseigner par ce que vous envoie le monde. Il  n’y a là rien à faire : il y a juste à comprendre, à éprouver, à  ressentir. Ecoutez votre corps. Ce que votre intuition vous dira,  entendez-le, vivez-le. La sagesse tapie au fond de votre perception  sensible est le guide le plus sûr.  Dans un moment pareil, le Yi King des anciens  Chinois vous conseillerait de «consulter l’être d’envergure», de vous adresser à quelqu’un qui non seulement vous autorisera à être  vous-même, mais surtout vous soutiendra au cœur de l’incertitude, de ce rien, provisoire, qui contient pourtant tous les germes de votre  futur. Un bon thérapeute, par exemple.
Vous posez le pied gauche par terre. Regardez à droite, à gauche, devant, derrière.

La voie est-elle libre?

Avancez le pied droit. Regardez à nouveau dans toutes les directions. Et ainsi de suite. Avancez.
Les choses ne sont pas comme vous le  souhaiteriez? Votre ego en prend un coup? Vous n’êtes pas votre ego.  Relativisez votre problème. Lâchez prise. Ce qui est est. Vous n’êtes pas tout-puissant, et c’est très bien ainsi. Vous êtes humain, faillible, vibrant et lumineux, tout à la fois, selon…
Vivez ce « selon », au coup pour coup, au cas par cas. Ainsi, chemin faisant, vous avancerez, à pas de fourmi, à pas de géant, dans une nouvelle compréhension de l’existence. Ne vous condamnez pas sur ce que vous découvrez en vous-même. Vous vivez un temps de désoccultation, de révélation de  choses cachées depuis longtemps, comme de vieux secrets de famille.  Profitez-en! Cette vision vous fonde. Elle vous initie. Et lorsque ce passage sera accompli, que vous pourrez enfin reprendre un autre rythme de croisière, vous ne serez plus le même : vous serez plus riche, plus humble, plus tolérant et plus humain. En attendant, vous ramez. C’est la vie, votre vie. Gardez courage, quelles que soient les pertes encourues. Vous vivez en ce moment un des grands tournants de votre existence.

Qu’est-ce qui est vrai, fondé, inscrit dans la profondeur mystérieuse de votre être?
Quelle est la surprise que la vie vous réserve au terme de tout ce déconditionnement?
Quel sera ce bon heur? 

Vous seul le saurez. Ce sera votre nouveau départ.

Cathédrale de Strasbourg

Signes du Zodiaque illustrant le cycle naturel

des travaux et des jours

"Un temps pour tout sous le soleil

Un temps pour vivre un pour mourir

Un temps pour naître et sortir du sommeil

Un temps pour voir les fruits mûrir

Un temps pour dire un pour se taire

Un pour gémir un pour danser

Un temps pour fuir un pour lancer des pierres

Un temps pour rire et embrasser"

                                                                                                Extrait de "L'enfant est né",

         ​​chanson de Bill Deraime  ​ 


Sylvain PECH
Astrologie Analytique
Consultations et Formations​
  • Facebook Metallic
  • Twitter Metallic
  • LinkedIn Metallic

®